Nous vous proposons de plonger aux mélanges. Deux moniteurs spécialement formés sont en mesure de répondre à vos attentes dans ces domaines. Plusieurs formations Nitrox ont déjà eu lieu au sein du club et ont été couronnées de succès.

La plongée au Nitrox est accessible dès le Niveau 1 (cf conditions), se démocratise et devient de plus en plus populaire. Pourquoi me direz-vous? Non pas parce qu’il s’agit d’un phénomène de mode mais parce qu’elle apporte des avantages incontestables tels que : un bien être supplémentaire après chaque plongée, une sécurité accrue et une décompression généralement moins longue. En un mot tout bénéfice pour les plongeurs et encadrants.

Quelques généralités sur le sujet

On distingue souvent trois catégories de plongées aux mélanges, la plongée à l’air ( qui est bien un nitrox !), la plongée au nitrox ( autre que l’air) et la plongée au trimix, la différence venant du type de mélange gazeux introduit dans le bloc. Les recycleurs, de plus en plus présents dans la plongée, peuvent fonctionner avec ces différents gaz.

La plongée nitrox

Le nom nitrox est l’abréviation anglaise de NITRogen / OXygen, c’est à dire azote et oxygène. L’air est simplement un nitrox parmi d’autres.

Les mélanges nitrox sont enrichis en oxygène ( c’est pourquoi vous entendrez souvent parler chez nos voisins anglophones d’Enriched Air Nitrox) , leur pourcentage d’oxygène est supérieur à celui de l’air.

Les deux niveaux FFESSM vous sont proposés, le plongeur nitrox et le plongeur nitrox confirmé.

Avantages du nitrox

Il s’explique surtout par un temps plus important de la plongée du fait que la quantité d’azote soit moins importante que lors d’une plongée à l’air. Respirer du nitrox correspond en fait à respirer de l’air à une profondeur inférieure, ce qui permet de repousser la courbe de sécurité, de réduire les intervalles de surface et de permettre des plongées successives plus longues.

Ex : plonger à 25 mètres au nitrox 40 correspond à plonger à 17 mètres à l’air.

Le nitrox nous permet donc de respirer moins d’azote que l’air à la même profondeur. Les tissus sont ainsi moins chargés en azote.

LA PLONGÉE TRIMIX

Beaucoup plus technique, ce type de plongée demande de l’expérience, du temps et plus d’argent ! Elle permet d’accéder à de grandes profondeurs ( FFESSM 120 mètres) mais demande une formation poussée. Le matériel utilisé est beaucoup plus important et imposant et demande une maîtrise certaine. Le mélange gazeux se compose cette fois-ci de trois gaz principaux.

La différence avec le nitrox est qu’elle associe un gaz supplémentaire, l’hélium.

La qualification fédérale n’a pour le moment q’un niveau, le plongeur trimix.

Du fait des difficultés de mise en œuvre et de logistique, elle n’est pas proposée au club.

La plongée aux mélanges a fait l’objet d’un arrêté du 28 août 2000 calqué sur celui du 22 juin 1998 pour la plongée à l’air qui définit à son tour les règles techniques et de sécurité.

Quelques photos des précédents stages !!!! ici 2eme niveau : plongeur nitrox confirmé

Alors, tenté par l’expérience? N’hésitez pas à nous demander des informations complémentaires, nous avons les moyens de …. Vous faire parler !! Euh non, de vous faire apprécier ce type de plongée.